3. Turkménistan Conseils et astuces aux voyageurs

Obtenir le visa de transit pour le Turkménistan – Une galère administrative

Par le 17 janvier 2017

 turkmenistan-drapeau

 

Étape 1     Demande de visa de transit à Téhéran, Iran

: Ambassade du Turkmenistan à Téhéran – District 1 – 34 Barati Street / Vatanpour Street – Métro ligne 1 (rouge) – Arrêt Tajrish – 10 minutes de taxi partagé (10-15.000 rials la course/pers.), de taxi privé (≈ 100.000 rials la course) ou 20-30 minutes à pied. Ouverte le dimanche de 09h30 à 11h00 et du lundi au jeudi de 09h00 à 11h00.

Prix : rien à payer pour le moment.

Pièces à fournir

  • 1 photocopie de ton passeport (en couleur, c’est toujours mieux)
  • 1 photocopie de ton visa Ouzbek ou Kazak
  • 1 formulaire rempli
  • 1 photo 4×6 (nous en avons donné des plus petites, aucune remarque de la part de l’homme au guichet. Il semblerait donc que ça ne pose pas de problème)
  • 1 lettre manuscrite à l’attention de la section des visas de l’ambassade du Turkménistan, mentionnant tes noms et prénoms, ainsi que tes dates et lieux d’entrée et de sortie du territoire.

Délai : entre 7 et 10 jours.

Nous avons décidé de faire notre demande de visa à Téhéran et de les récupérer à Mechhed (Mashhad), proche de la frontière avec le Turkménistan. Ce qui nous évite d’attendre 7 jours à Téhéran. Nous sommes arrivés à l’ambassade aux alentours de 10h30. Personne à l’horizon. Après avoir attendu 5 minutes à la petite fenêtre en bois (n’hésitez pas à toquer) au-dessus des 2-3 petites marches, nous fournissons nos dossiers en précisant que nous souhaitons récupérer le visa de transit à Mashhad. Le tour est joué, nous repartons à 10h45 !

trajet-metro-ambassade-turkmenistan copie

 

Étape 2     Obtention de votre visa à Mashhad, Iran

: Consulat du Turkménistan à Mashhad – Khosh Ghalb E Toosi Martyr Brothers Rd – Métro ligne 1 – Arrêt Emam Khomeini – 10 minutes de marche – Horaires : de 9h00 à 11h30 sauf jeudi et vendredi.

Prix : 55$/pers. Veille à avoir l’appoint car ils n’ont pas forcément de dollars à te rendre. Si tu n’as que des grosses coupures, rends-toi à l’ambassade d’Afghanistan, quelques mètres plus loin, des hommes aux abords te feront le change gratuitement.

Pièces à fournir :

  • Le formulaire fourni à Téhéran dûment complété
  • Ton passeport
  • 1 photo d’identité
  • 1 copie couleur de ton passeport
  • 1 copie couleur de ton visa Ouzbek (nous ne l’avions pas, ça n’a pas posé de problème)

Délai : 30 minutes sur place et environ 7 heures d’attente.

Nous sommes arrivés à l’ouverture et nous avons pu immédiatement fournir les pièces demandées. Après avoir payé les 55$, nous avons été invités à revenir à 16h00 pour récupérer nos passeports munis du visa de transit.

trajet-consulat-turkmenistan-metro copie

 

Étape 3     Passage de frontière entre l’Iran et le Turkménistan

Comment rejoindre la frontière

Le visa en poche, « On the road again, again », direction le Turkménistan ! Nous avons donc pris le bus de Mechhed (Mashhad) à Lotfãbãd, dernière petite bourgade avant la frontière, à environ 200 kms de là (5h de bus). Nous écrivons cet article plusieurs mois après et les prix des trajets ne nous reviennent pas en mémoire… sorry. Mais bon, ce qui est sûr en Iran, c’est que les bus ne coûtent pas grand chose (environ 1€/100kms). Une fois arrivé.e à Lotfãbãd, il ne reste plus qu’à parcourir les quelques kms restants en taxi. Je ne me souviens pas avoir entendu parler d’un bus reliant la frontière. En même temps, c’est la fin du voyage en Iran, l’art de la négociation devrait être maîtrisé, ça devrait le faire.

Traversée de la frontière

Le trajet s’est donc passé tranquillement. C’est une toute autre histoire pour le passage de frontière. Les douanier.e.s turkmènes te mettent tout de suite dans l’ambiance étrange de ce pays hors normes. Du côté iranien, R.A.S., malgré la présence de bâtiments flambants neufs, c’est auprès d’un petit cabanon préfabriqué qu’il faudra jouer des coudes avec les routiers pour faire tamponner son passeport. Puis, encore deux petits check-points à passer et te voilà dans le No-man’s Land.

Il te faudra à ce stade une bonne dose de sang-froid pour passer avec succès les 6 check-points consécutifs et arriver, sans trop faire suer ta bourse, à Ashgabat, la capitale turkmène. Une fois rentré.e dans le bâtiment, un agent vérifiera une 1ère fois ton passeport, puis rendez-vous au comptoir pour une 2ème vérification. Et 2nd comptoir. Là tu t’acquittes d’une taxe d’entrée [donc le prix de ton visa de transit de 5 jours revient au final à 69$ !!]. Pas le choix, c’est non-négociable. Retour au 1er comptoir. Palabres et remise du passeport sans tampons. Un peu plus loin, un agent t’attend à un petit bureau pour te faire remplir un papier stipulant les devises en ta possession et les appareils photos-caméras. Puis passage du sac au rayon x et fouille minutieuse de ce dernier. Romain est passé sans encombres, par contre pour moi, ce fut long…. très long et pour aucune raison particulière. T’es verni.e ou pas quoi ! Ce sont notamment les appareils photos qui les intriguent.


CONSEIL    Vider les cartes mémoires de vos appareils sur disque dur avant la frontière. Ça évite les palabres.


Attention, ils foutent même les doigts dans les objectifs pour forcer l’ouverture du clapet ! J’avoue avoir perdu un peu de mon sang-froid là… Mais quand ils ont découvert ma blague à tabac, le délire à repris de plus belle ! Et parce qu’on garde souvent le meilleur pour la fin, la palme revient à cette ultime question :  » Do you have gun ?  » D’abord surprise, j’ai pris ça sur le ton de la rigolade devant l’insistance et la solennité de la question. Avec un peu de finesse (ce qui n’est habituellement pas mon fort…), l’humour arrive à détendre l’atmosphère. Cette fois l’interrogatoire est fini, t’as le droit de passer les autres épreuves. 3 ème comptoir : re-re-remise du passeport, palabres et tamponnage (enfin!). À la sortie, attention arnaque avec un mini-bus qui vous fait payer pour parcourir 500m. Au portail, dernier check du passeport et, miracle, enfin libre ! Ou presque…

Le trajet jusqu’à Ashgabat

Apparemment y’a pas de bus. En tout cas, nous on en a pas vu. Juste des taxis officieux demandant des prix exorbitants ! Nous nous en sommes sortis pour 12$ à deux jusqu’à Ashgabat…


CONSEIL ULTIME    Petit business de paquets de clopes ! Les paquets coûtent quelques dizaines de centimes d’euros en Iran. Tandis qu’au Turkménistan, elle coûtent 20$ ! Nous avons revendu un paquet de clopes au chauffeur de taxi pour éviter de changer de l’argent pour le train. Si on avait su ça avant, on aurait sûrement tenter le coup en ramenant une cartouche. Du coup, il y aurait peut-être même moyen de payer sa course de taxi en clopes… à tester.


 

J’espère que tous ces conseils te sont utiles. Nous avons aussi partager notre expérience pour le visa iranien, le visa ouzbek et le visa chinois. Si tu veux un condensé des 4, rendez-vous sur le résumé des différentes étapes. Bon voyage à toi et n’hésite pas si t’as des questions !

TAGS
RELATED POSTS
6 Commentaires
  1. Répondre

    lucie

    30 août 2017

    Merci beaucoup pour cet article. Je pars dans quelques semaines et c’est le témoignage le plus clair que j’ai trouvé ! J’appréhende un peu car je voyage seule, j’espère ne pas être la seule touriste à passer la frontière 🙂

    • Répondre

      Louise & Romain

      1 septembre 2017

      Salut Lucie !

      Merci pour ton retour. Oui, on a choisi d’écrire cet article, car nous avions eu aussi beaucoup de mal à trouver des informations claires et pertinentes. Nous sommes donc très content.e.s qu’il ai pu te servir. Pour le passage de frontière, ne t’inquiète pas. Ça paraît assez fou comme ça, mais c’est surtout de la lourdeur administrative. C’est long et chiant mais ça se fait plutôt bien. Je suis sûre que tout se passera bien pour toi. Ils paraissent froids et tendus, mais ce n’est qu’une façade. Sois détendue, ne laisse pas ton sourire dans ta poche et tout ira bien.
      Nous te souhaitons un très beau voyage. L’Asie centrale est une région MAGNIFIQUE alors profite, profite, profite !

  2. Répondre

    Florent

    3 février 2017

    Merci pour cet article très clair et précis.
    Nous partons de l’Iran en mars prochain pour aller dans le Pamir sans moyen motorisé et nous devrons donc traverser le Turkménistan.
    Nous allons procéder de la même manière que vous pour le VISA de transit du coup.
    Merci

    • Répondre

      Louise & Romain

      4 février 2017

      Je t’en prie Florent. C’est un plaisir de pouvoir vous aider dans ce superbe voyage que vous entreprenez. N’hésitez pas à nous en envoyer des nouvelles de temps à autre et bon courage pour tous les passages de frontière, notamment celui-là 😉

      • Répondre

        Florent

        6 septembre 2017

        Salut Louise, salut Romain,
        Je réponds un peu tard il est vrai, nous sommes maintenant rentrés de voyage.
        Nous avons pu obtenir sans aucun problème le Visa Turkmène. Avec demande à Téhéran puis 15 jours de vélo jusqu’à Mashad et récupération à Mashad.
        D’autres en même temps que nous ne l’ont pas obtenu, sans vraiment savoir pourquoi mais leurs demandes avaient été faites en Suisse.
        Nous nous sommes rasés et avons renseigné nos métiers (sans aucun lien avec le journalisme où les médias) sur les fiches.
        La traversée en 5 jours en vélo, c’est court !!
        Merci à vous pour le blog.
        Florent
        http://pamirstan.fr
        Florent Articles récents…Quittant là-haut pour ici-bas | KhirgizistanMy Profile

        • Répondre

          Louise & Romain

          8 septembre 2017

          Super ! Tout s’est bien passé alors. Vous aussi vous avez une bonne étoile ! C’est vrai que c’est l’obtention parait être du pur hasard… on a pas réussi à déceler ce mystère. Bravo pour votre traversée en 5 jours, sacré challenge ! J’espère que vous avez pu voir le fire hole.
          En tout cas, on est bien content.e.s que cet article vous ai servi.
          Belle continuation à vous !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Rom & Lou
Strasbourg, France

Animés par la même passion du voyage, nous avons décidé de nous embarquer pour un tour du monde de deux ans. Un voyage à la découverte des savoirs précieux pouvant faire évoluer positivement nos sociétés de demain : AMAO est né. Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur la page "A propos de nous".

Un long voyage


Nous sommes parti.e.s depuis 586 jours 23 heures 50 minutes 51 secondes

Où sommes-nous ?

Citation du moment

"L'homme doit franchir mille cols, mille monts, mille fleuves, mille ruisseaux. Non sur des routes goudronnées ou tapissées de gravier, non sur des sentiers longeant les précipices, mais par les détours de son âme, qui lui permettent de grandir et de se comprendre."


Duong Thu Huong
(écrivaine vietnamienne)

Playlist du Monde

Une oreille sur le monde

Nos photos Instagram
  • Explosion dmotion sur les rochers de Devils Marbles ! Explosionhellip
  • cest dur la vie de paysan  its hard farmerhellip
  • la posie du street art ! poetic street art !hellip
  • lAustralie clbre le OUI au mariage lgbtqi ! congrats tohellip
  • la Great Ocean Road un moment magique ! magic momenthellip
  • Uluru le fameux ! the famous Uluru ! amao amaoinaustraliahellip
NewsLetter AMAO

Abonnez- vous à notre NewsLetter et rejoignez la Grande Famille AMAO !