1. Turquie Albums photos Asie Centrale Carnet de voyage

Photos de notre voyage en Turquie

Par le 1 mai 2017

photos-turquie

 

Ça y est, l’Europe est derrière nous. Une page se tourne mais l’histoire continue… La Turquie sera le premier pays de ce continent asiatique qui se profile devant nous. Gros coup de cœur d’un voyage précédent, c’est plein d’enthousiasme que nous nous apprêtons à retrouver la richesse de son histoire, la beauté de ses paysages et l’amabilité de ses habitants.

Toutefois, une ombre plane sur le tableau : au vue des évènements récents qui ont secoué le pays ; à savoir les attaques terroristes qui n’ont cessé de s’intensifier depuis l’entrée en guerre contre l’E.I., la polémique autour de la question de l’accueil de tous les réfugiés syriens par la Turquie si l’Europe lui en donne les moyens financiers et la tentative de coup d’État d’il y a une semaine, suivi du grand  »nettoyage » entrepris par Erdogan au niveau du gouvernement (mais pas que…), quelques appréhensions subsistent quant au climat géo-politique au devant duquel nous nous rendons.

Mais pour l’heure, il s’agit seulement d’introduire les quelques photos que nous avons prise, le récit plus approfondit de nos aventures sur ce pont jeté entre deux mondes viendra plus tard.

Veni, vidi, probaverunt

Arrivés en Turquie donc, nous sommes hébergés deux nuits (blanches) chez Ali à Marmaris avant de tendre le pouce vers Efes, étape que nous voulions absolument faire avant de rejoindre Istanbul. Notre pied-à-terre sera Sirince, petit village de campagne célèbre pour son  »vin » – sucré avec des bulles 🙁 -, où Sefa et sa bande nous hébergent gratis dans leur camping haut en couleurs. Bières fraîches entre potes, figues sauvages, slackline, couchers de soleil et étoiles filantes nous aident à supporter les dures rigueurs du voyage ;p.

La visite d’Efes se fait sous un soleil de plomb, mais cela ne nous empêche pas de rester bouches bées devant l’impressionnante bibliothèque de Celsius qui, à elle seule, vaut toute l’acropole d’Athènes (ok, j’exagère peut-être un peu). Après ce saut dans l’histoire (et dans la piscine du camping ;D), nous ne pouvons résister plus longtemps au chant envoûtant de la belle Istanbul.

 

 

Istanbul, mon amour

Deux pouces, sept voitures et un bateau plus tard, nous toquons à la porte de notre ami Jönturk que nous avions rencontré quatre ans plus tôt. Il n’a pas changé, si ce n’est quelques cheveux en moins et six chats en plus, soit huit au total ; quant à son accueil chaleureux, il est resté sans faille.

Nous passons beaucoup de temps à Kadiköy, ce quartier populaire que nous apprécions tant, puis les allers et retours entre les différentes ambassades, afin d’accomplir les formalités nécessaires au bon déroulement de la suite de notre voyage, occupent le reste de notre planning. Deux semaines se sont déjà écoulées quand nous obtenons enfin le visa iranien qui sonne notre départ. Dernière fiesta avec les potes et nous mettons les voiles vers l’est, le Kurdistan et la frontière iranienne.

 

 

Cap vers le Kurdistan

1500 kilomètres, c’est le trajet que nous avons effectué en stop, en 27 heures, pour relier Dogubayazit, à l’extrême Est de la Turquie, depuis Istanbul. Jamais le stop n’a été une aventure humaine aussi plaisante à vivre et ce trajet aura élevé les habitants de ce pays, qu’ils se revendiquent turcs ou kurdes, au rang d’ambassadeurs de la route et de magiciens de l’hospitalité. Nous n’avons jamais eu à attendre plus de dix minutes avant qu’un véhicule ne s’arrête et chacun de nos conducteurs nous a offert le repas, le chaï, et parfois même le gîte, de peur de nous laisser au bord de la route à la nuit tombante. De vrais anges gardiens qui s’offensaient à la vue de notre main ressortant un billet du porte-feuille pour payer l’addition. Bref, de quoi inspirer…

Arrivés à destination après avoir traversé le plateau anatolien et sa beauté austère, c’est un décor de film de guerre qui nous attend : barrages policiers, barricades en travers des rues pour empêcher de circuler en voiture, blindés sillonnants les routes, explosions soudaines dans la campagne alentour… On sent que le PKK fait parler de lui ici. Nous qui voulions aller planter notre tente sur les collines, on a finalement opté pour le camping en bonne et due forme, d’autant plus que dans cette région de troupeaux les kangals ne sont jamais très loin.

Mais attention, pas n’importe quel camping ! Nous étions perchés juste en dessous de la magnifique forteresse d’Ishak Pasa, s’il-vous-plait ; dominants l’immense plaine qui s’étale au pied du mont Ararat. De quoi terminer nos pérégrinations turques en beauté !

 

Mots clefs qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • lambiance la nuit à istanbul
TAGS
RELATED POSTS
1 commentaire
  1. Répondre

    CAILLIAU

    5 mai 2017

    Oui je vous avais vu il y a …. bon et puis nous sommes partis en vacances !!!!
    J’en ai lu l’intégralité à Papy ! un régal ! Depuis d’autres paysages ont défilé . On verra cela plus tard . Je suppose que ça demande du travail ! Si j’ai bien compris vous revenez en France pour deux mois ! Nous sommes allés en Bretagne en voyage organisé. Loire Atlantique et sud de la Bretagne . Nous connaissions mais avec un groupe d’amis c’était super .Une folle ambiance . Je vous embrasse très fort pour nous deux !!!

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Rom & Lou
Strasbourg, France

Animés par la même passion du voyage, nous avons décidé de nous embarquer pour un tour du monde de deux ans. Un voyage à la découverte des savoirs précieux pouvant faire évoluer positivement nos sociétés de demain : AMAO est né. Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur la page "A propos de nous".

Un long voyage


Nous sommes parti.e.s depuis 527 jours 3 heures 31 minutes 41 secondes

Où sommes-nous ?

Citation du moment

"L'homme doit franchir mille cols, mille monts, mille fleuves, mille ruisseaux. Non sur des routes goudronnées ou tapissées de gravier, non sur des sentiers longeant les précipices, mais par les détours de son âme, qui lui permettent de grandir et de se comprendre."


Duong Thu Huong
(écrivaine vietnamienne)

Playlist du Monde

Une oreille sur le monde

Nos photos Instagram
  • Les magnifiques rizires de Bali the beautiful rice fields ofhellip
  • Les offrandes hindobalinaises Quelle douceur The HinduBalinese offerings Softness amaohellip
  • Lombre du volcan Semeru  laube The shadow of Semeruhellip
  • vue depuis le cratre du volcan Bromo  Java Indonsiehellip
  • Lev de soleil sur les volcans Bromo et Cemeru hellip
  • Ascension du volcan Merapi  Java 2930 mtres daltitude Danshellip
NewsLetter AMAO

Abonnez- vous à notre NewsLetter et rejoignez la Grande Famille AMAO !