2. Iran Conseils et astuces aux voyageurs

Obtenir le visa iranien à Istanbul et passer la frontière terrestre

Par le 20 octobre 2016

visa-iran-photo

Au-delà des paysages à couper le souffle et des personnes exceptionnelles que nous avons croisés, arpenter la route de la soie en Asie Centrale fut également un vrai casse-tête administratif. C’est ainsi que l’obtention du visa iranien fut le premier d’une longue liste. Nous avons choisi de faire ce dernier à Istanbul, en Turquie. Pour vous faciliter la tâche, nous vous livrons ici toutes les démarches que nous avons entreprises et toutes les informations qui vous seront nécessaires pour obtenir ce premier laissez-passer. Cela peut vous prendre 2-3 semaines, voir plus, voir moins si vous êtes chanceux, donc plus tôt vous vous y attèlerez, mieux ce sera !

.

Etape 1   Le Reference Number

En tout premier lieu, pour réussir à avoir votre visa iranien, vous avez besoin d’avoir ce qu’on appelle un « Reference Number« , via une agence de voyage iranienne. Pas le choix, aujourd’hui c’est comme ça. Cette dernière s’occupera de faire les premières démarches auprès du Ministère des Affaires Etrangères Iranien, ce qui vous permettra d’obtenir ce fameux numéro. Il existe plusieurs agences. Pour notre part, après avoir fait pas mal de recherches sur internet, nous avons décidé de passer par l’agence key2persia, (prix raisonnable, délai rapide). Pour ce faire, il vous suffit de  :

  • Remplir le formulaire en ligne en détaillant votre itinéraire – fictif ou non – que vous allez faire en Iran et choisir la ville dans laquelle vous voulez récupérer votre visa (Istanbul pour nous). Ci-dessous, le trajet que nous avons fourni.
  • Envoyer le scan de votre passeport par mail : iranvisa@key2persia.com
  • Attendre la réponse de l’agence avec d’éventuelles questions supplémentaires ainsi que les consignes de paiement (30 euros). Ils demandent en général de leur faire un virement bancaire et vous fournissent pour cela un numéro de compte sur lequel transférer l’argent. Cependant, lorsque nous avons effectué cette démarche, l’agence rencontrait des problèmes avec son compte bancaire et nous a donc demandé de venir régler ce montant sur place, lorsque nous serions en Iran. En honnêtes voyageurs, c’est ce que nous avons donc fait quand nous sommes arrivé-e-s à Shiraz. Mais, comme les mecs de l’agence ne paraissaient même pas être au courant de notre venue, si c’était à refaire, nous aurions (volontairement) oubliés cette formalité et économisés 60 euros (tout de même).

.

trajet-iran-visa

.

Il ne vous reste plus qu’à attendre pendant que l’agence effectue la demande auprès du Ministère. Ils annoncent une attente de 10 jours ouvrés (fermeture des bureaux le jeudi et vendredi). Nous avons attendu 13 jours ouvrés, donc 15 jours calendaires, car le ministère rencontrait des problèmes informatiques (pas de chance). Néanmoins, nous avons lu des témoignages où l’obtention a été beaucoup plus rapide (9 jours calendaires) avec cette même agence…

Pour ne pas prendre de retard et ne pas trop attendre à Istanbul, nous avions effectué cette démarche alors que nous étions encore en Grèce. Fut un temps, il était beaucoup plus rapide d’effectuer votre demande de visa à Trabzon (en seulement 24h) plutôt que dans d’autres villes, comme Istanbul ou Ankara. Ce n’est plus valable aujourd’hui. Inutile donc de vous rendre là-bas, ils vous délivreront le visa en une semaine, comme partout ailleurs.

.

Etape 2   La demande de visa iranien

Dès réception de votre référence number (key2persia vous enverra un mail avec les différentes informations) vous pouvez faire votre demande de visa auprès de l’ambassade.

: Ambassade d’Iran à Istanbul – Hobyar Mahallessi – 34112 Fatih – Uniquement le matin de 08h30 à 11h30. L’ambassade se trouve en centre-ville, entre Aya Sophia et le Grand Bazar. Depuis les quais d’Eminönü, nous y sommes allés à pied.

.itineraire-ambassade-iran-istanbul

.

Prix : 50 euros/pers. (≈ 166 TRY – Livre Turque) en demande classique ; 75 euros/pers. (≈ 249 TRY) pour la demande express en 1 jour.

Pièces à fournir 

  • 1 formulaire rempli que vous trouverez ici
  • 1 photo d’identité (Mesdames, les « ennuis » commencent : n’oubliez pas de vous voiler la tête et le cou pour la photo)
  • 1 photocopie couleur du passeport
  • Le Reference Number

Délai : 7 jours calendaires.

Arrivez le plus tôt possible, lorsqu’il n’y a pas encore trop de monde. N’oubliez pas de vous habiller selon les lois iraniennes : jambes, pied et bras couverts pour les hommes et jambes, pieds, bras, cou, et tête couverts pour les femmes. Après avoir pris un ticket et attendu votre tour, la personne au guichet vous demandera votre passeport et vérifiera si vous avez bien votre référence number, qui devrait figurer dans leurs données.

Puis, elle vous donnera un petit papier avec le prix du visa par personne et les coordonnées bancaires où effectuer le virement. Vous devez donc vous rendre dans la banque, juste de l’autre côté de la rue, effectuez le paiement en cash (Euros ou Livres Turques) et revenir au consulat avec le reçu de virement donné par la banque. Reprenez un ticket, attendez encore puis donnez votre reçu, votre passeport, le formulaire, la photo et la photocopie du passeport et procédez à la prise d’empreintes digitales.

Le tour est joué, l’homme au guichet vous tend alors un autre petit papier, se penche à travers la vitre avec un petit sourire et vous dit de venir récupérer vos passeports avec votre visa iranien le lundi suivant.

En ce qui nous concerne, cette démarche nous a pris 1h30, en sachant que nous faisions la queue devant le Consulat 15 minutes avant l’ouverture.

.

Etape 3   Récupérer votre visa iranien

Nous sommes donc retournés à l’Ambassade Iranienne 7 jours plus tard. Comme la première fois, nous sommes arrivés avant l’ouverture pour ne pas avoir à attendre trop longtemps.

Nos visas étaient prêts, les premiers d’une longue liste. Gros sentiment de satisfaction après l’obtention de ce précieux sésame qui nous ouvre les portes de la Perse. Mais ce n’est pas fini, la course aux visas sur la routes de la soie ne fait que commencer.

.

visas-pour-la-route-de-la-soie-iran

.

Etape 4   Le passage de frontière entre Gürbulak (Turquie) et Bazargan (Iran)

Nous avons fait de l’autostop de Dogubayazit, où nous avions passé la nuit dans un camping au pied du Palais d’Ishak Pacha (une visite que l’on recommande fortement), jusqu’à la barrière frontalière de Gürbulak. Puis, nous avons marché jusqu’au poste frontière turc. Il était temps pour Louise de se couvrir la tête et d’enfiler sa tunique manches longues/cache-fesses, pour son plus grand plaisir. Elle qui s’était jurée, en bonne féministe, de ne jamais se rendre dans un pays où elle devrait porter le voile ! Ne jamais dire jamais, et oui…

Après que nos passeports aient été vérifiés par les douaniers turcs et après avoir traversé un très, très court noman’s land, ressemblant à un couloir grillagé, nous sommes reçus par une charmante iranienne dans un petit bureau. Elle nous pose les questions usuelles et nous demande d’inscrire quelques informations (noms, prénoms, nom et prénoms du père, etc.) sur un bout de papier. Puis, elle refile les passeports au douanier, qui nous les tamponnent sans même regarder. Nous atterrissons dans la salle suivante où des hommes attendent pour fouiller les bagages, ce qui ne sera pas notre cas. On nous accueille avec un grand sourire, en nous souhaitant la bienvenue et nous sortons enfin, en terre iranienne.

ishak-pacha-dogubayazit

Palais d’Ishak Pacha surplombant la plaine semi-désertique de Dogubayazit, à l’Est de la Turquie à 35 kms de sa voisine, l’Iran

Juste à la sortie, vous pouvez changer un peu d’argent pour les premiers frais de voyage. Nous avons changé 50 euros (1€ = 38 800 rials), sachant que vous trouverez un meilleur taux dans les villes. A la sortie du bâtiment des douanes, des taxis attendent pour vous servir de relais entre la frontière et la petite ville de Bazargan, toute proche. Si vous avez la fibre un peu sportive, ne vous laissez pas avoir et marchez jusqu’à l’entrée de cette dernière (environ 2 km, en descente), où d’autre taxis attendent pour vous emmener, eux, jusqu’à Maku. De là, vous pourrez prendre un autobus pour la destination de votre choix (Tabriz, Téhéran ou autre). Bazargan et Maku sont éloignés d’une petite vingtaine de kilomètres. Pour ce trajet, nous avons négocié le taxi à 150.000 rials (un peu moins de 4€), mais après avoir passé 3 semaines en Iran nous sommes maintenant sûrs que vous pouvez le négocier pour moins que ça. Il y a sûrement des mini-bus, transports très populaires et donc très peu chers (≈ 35.000 rials pour 100km).

Une fois à Maku, rejoignez le terminal de bus et à vous l’Iran ! Pour notre part, nous avons directement pris la direction de Téhéran. Si vous comptez faire de même, méfiez-vous, il n’y a que deux bus par jour, un tôt le matin aux alentours de 7h et un le soir, vers 17h, pour environ 490.000 rials (prix des bus dits VIP). Vous pouvez dire que vous êtes étudiants pour obtenir un meilleur tarif (450 000 rials), ils ne vérifient pas. Le trajet dure une douzaine d’heures… Vous pouvez également opter pour des bus « classiques », moins chers mais moins conforts. Après tout, n’est pas routard qui veut !

.

Retrouvez également nos conseils pour l’obtention du visa pour l’Ouzbékistan, du visa de transit pour le Turkménistan et le visa Chinois  ou encore notre article résumant toutes les étapes à effectuer dans l’ordre pour tous ces visas. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et de vos expériences !

Mots clefs qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • passage frontière turquie iran
  • trajet terreste istamboul allemagne
TAGS
RELATED POSTS

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Rom & Lou
Strasbourg, France

Animés par la même passion du voyage, nous avons décidé de nous embarquer pour un tour du monde de deux ans. Un voyage à la découverte des savoirs précieux pouvant faire évoluer positivement nos sociétés de demain : AMAO est né. Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur la page "A propos de nous".

Un long voyage


Nous sommes parti.e.s depuis 527 jours 3 heures 24 minutes 20 secondes

Où sommes-nous ?

Citation du moment

"L'homme doit franchir mille cols, mille monts, mille fleuves, mille ruisseaux. Non sur des routes goudronnées ou tapissées de gravier, non sur des sentiers longeant les précipices, mais par les détours de son âme, qui lui permettent de grandir et de se comprendre."


Duong Thu Huong
(écrivaine vietnamienne)

Playlist du Monde

Une oreille sur le monde

Nos photos Instagram
  • Les magnifiques rizires de Bali the beautiful rice fields ofhellip
  • Les offrandes hindobalinaises Quelle douceur The HinduBalinese offerings Softness amaohellip
  • Lombre du volcan Semeru  laube The shadow of Semeruhellip
  • vue depuis le cratre du volcan Bromo  Java Indonsiehellip
  • Lev de soleil sur les volcans Bromo et Cemeru hellip
  • Ascension du volcan Merapi  Java 2930 mtres daltitude Danshellip
NewsLetter AMAO

Abonnez- vous à notre NewsLetter et rejoignez la Grande Famille AMAO !