A propos de nous


Voilà déjà près de 7 ans que nous nous sommes rencontrés lors de nos études à Bordeaux, et depuis, on ne se quitte plus. Des rêves plein la tête, nous tentons au quotidien d’en faire des réalités et c’est ainsi qu’est né ce voyage, ce tour du monde de deux ans dans lequel nous nous sommes lancés. Mais qui sommes-nous au juste ? Qu’est-ce que AMAO ?

Voici une petite vidéo de présentation de notre projet, réalisée lors de notre campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank. Nous espérons qu’elle vous donnera envie de lire la suite !


AMAO… kesako ?

Un couple, un road trip, un blog, des alternatives, l’envie de participer à un monde meilleur… « Ouai, ok, pas très original » nous direz-vous. « Vous n’êtes pas les premiers que l’on voit passer qui tentent de changer la société en voyageant autour de la planète, ça sent le réchauffé votre truc ! ». Et vous avez entièrement raison ! Mais c’est tant mieux, non ?! Plus nombreux nous serons à nous mobiliser pour que le monde bouge, à tenter d’éveiller les consciences, chacun à son échelle, selon ses moyens, et plus nous aurons de chances qu’un avenir meilleur se profile. C’est ce que l’on appelle l’effet boule de neige nous semble-t-il… L’important c’est d’y croire !

AMAO c’est avant tout un voyage, mais c’est aussi des rencontres. Qui sont ces gens qui proposent, inventent ou réinventent un mode de vie  »alternatif », plus juste, plus solidaire et plus respectueux de l’environnement ? Quelles sont ces alternatives ? Qui est cet Autre là-bas, derrière l’horizon, qui semble différent mais qui, pourtant, me ressemble tellement ? Que fait-il ?

Bref, AMAO c’est l’envie de témoigner de cette aventure fabuleuse que l’on s’apprête à vivre pendant deux ans. Une expérience aussi riche… On ne peut pas la garder que pour nous, il faut qu’on la partage ! Et bien c’est ce que nous allons faire à travers ce blog et ses différentes rubriques.

.

« Be the change that you want to see in the world. » Mahatma Gandhi
(Sois le changement que tu veux voir dans le monde)

.

A propos du tour du monde AMAO

 .

D’où nous sortez-vous un projet pareil ?

Nous assistons depuis quelques années à une importante crise planétaire : crise écologique, économique, ou encore sociale. À l’heure où la fracture entre l’humain et l’environnement n’a jamais été aussi marquée, où l’individualisme, le communautarisme et la peur de l’Autre étranglent les populations, à l’heure de la production de masse, de la surconsommation et de l’accumulation du capital comme moteur de la croissance, il nous semble important d’interroger le modèle de développement qui régit nos sociétés, de donner du sens à ce que l’on fait, ce que l’on est. C’est à la rencontre des petites mains actrices du changement que nous partons. Tous ceux et celles qui, à plus ou moins grande échelle, et parfois même sans s’en douter, initient une éthique de vie plus respectueuse de l’humain et de la terre, et sont les détenteurs de savoirs précieux permettant de pouvoir s’affranchir de ce système.

Notre fil directeur au cours de ce voyage sera donc le suivant : parcourir le monde, à la découverte des modes de vies alternatifs et des savoirs vernaculaires (propre à un pays, à ses habitants, au local).

À travers ce projet, nous n’avons pas, bien-sûr, la prétention de révolutionner le monde, et si nous faisons ce voyage c’est aussi et surtout parce-que nous adorons voyager, on ne va pas s’en cacher. Mais par ce biais-là c’est un peu notre façon à nous d’incarner le changement que l’on souhaite voir dans ce monde, c’est la pierre que l’on apporte à l’édifice.

Voilà, en gros c’est ça notre crédo ! Les solutions existent, elles sont partout, réapproprions-nous les !

Mais AMAO c’est aussi le moyen pour nous de faire le plein de bonnes idées tout au long de notre périple, afin de les transposer, plus tard, sur notre lieu de vie. En effet, nous rêvons d’un petit lopin de terre sur lequel installer notre ferme et cultiver notre potager, un éco-lieu autosuffisant, accueillant, où le partage et la convivialité seront de mise. Et pour réaliser cela, quoi de plus formateur que d’aller voir ailleurs ce que d’autres ont déjà mis en place ? Profiter de leur expérience, partager des connaissances, découvrir des modes de fonctionnement collectifs, apprendre des techniques, les appliquer, échanger des points de vue…

.

« On ne [renverse] pas le système en voulant le détruire, on [renverse] le système en construisant sans lui. »

Keny Arkana

.

Ok, mais concrètement comment comptez-vous vous y prendre ?

Sur le terrain, nous voyagerons avec nos sac-à-dos en stop, bus, train, cheval, pirogue, autruche, deltaplane… What else ? Non, plus sérieusement, nous souhaitons limiter au maximum notre empreinte écologique, mais nous ne sommes pas non plus des staliniens de l’éco-mobilité et, plus encore que le  »0 émission carbone », ce sont les rencontres et le partage que nous rechercherons en priorité. Ainsi, tous les transports favorisant cette approche sont les bienvenus, ça se fera au jour le jour en n’excluant aucune piste. Pour se loger c’est la même chose, l’interculturalité nous servira de guide : Couchsurfing, Hospitality Club, auberge de jeunesse ou rencontre d’un jour nous permettront de partager un moment convivial avec nos hôtes. Hors de question de se faire entretenir, nous mettrons bien évidemment la main à la pâte avec plaisir.

Ce projet se veut participatif, nous comptons sur les personnes que nous croisons, et sur vous également, pour nous aider à avancer, à construire notre raisonnement, à trouver des initiatives. Comme l’a si bien dit Ivan Illich : « l’homme retrouvera la joie de la sobriété en réapprenant à dépendre de l’autre ». Peut-être avez-vous des pistes vers lesquelles nous pouvons nous tourner ? Nous sommes tout ouïs ! Et puisque nous ne voulons pas rester de simples spectateurs de cette révolution silencieuse qui est en marche, nous aussi nous retrousserons nos manches pour nous mettre au boulot et plonger au cœur de ces alternatives. Pour ce faire, le wwoofing, Help x, Workaway, ou encore le bénévolat dans certains organismes, seront de bons moyens pour apprendre de nouvelles façon de faire, d’agir, de concevoir. Que rêver de mieux ?

 

« Quand une multitude de petites gens, dans une multitude de petits lieux, changent une multitude de petites choses, ils peuvent changer la face du monde. »

Friedrich Nietzche


Et le blog dans l’histoire ?

Il constitue notre outil pour témoigner de nos expériences vécues et une passerelle tendue entre les différentes cultures. Il est également une invitation au voyage, dans lequel nous exprimons et partageons nos pensées tout au long de la route.

Différentes rubriques le composent :


Mais au fait, vous êtes qui ?

Romain

ROMAIN vu par Louise

Romain c’est un phénomène et avec lui, je vous assure qu’on ne s’ennuie jamais !

Avant tout, et depuis sa plus tendre enfance, Romain, c’est dans la nature qu’il évolue. Ce ne sont pas des rues et des avenues mais bien des chemins et des sentiers, parfois escarpés, qu’il préfère emprunter. Aventurier dans l’âme, il a arpenté tous les types de terrains et est toujours prêt à décoller vers de nouveaux horizons. Il n’est pas facile à suivre, mais son amour du grand air est si contagieux que même les plus irréductibles d’entre nous se retrouvent à cheminer avec lui sur les pistes vertigineuses de France et de Navarre.

Mais attention, Romain, c’est aussi, et surtout, un penseur. Au fur et à mesure des kilomètres parcourus, il a su se nourrir de savoirs et d’expériences en tout genre au travers de ses études, notamment en gestion et protection de la nature, en coordination de projet de solidarité internationale, en agronomie et en sociologie rurale ; Mais aussi par le biais des voyages qu’il a entrepris à l’étranger, au sein d’associations béninoises, marocaines, équatoriennes ou australiennes.

Fidèle à ses principes mais toujours ouvert à l’Autre, il est de ceux qui s’interrogent sur le monde et ses mécanismes, de ceux qui combattent la haine et ses rouages, de ceux qui prônent le partage, la solidarité et la convivialité…. Un sage comme j’aime à l’appeler.

 

Louise

LOUISE vue par Romain

Louise c’est avant tout une sacrée force de caractère.

Quand elle se lance dans une cause qu’elle croit juste, c’est avec tout son être, et mieux vaut l’avoir dans son équipe ! Baroudeuse accomplie, elle a déjà parcouru pas mal de chemin, de l’ONG malgache au centre de recherche pour le développement burkinabé, en passant par un Erasmus en Roumanie, et j’en passe …

Avec des études en médiation et citoyenneté, en gestion de projet de solidarité internationale et en sociologie du Genre, ça fuse dans la caboche ! Vous l’aurez compris, les discriminations, les injustices, elle n’aime pas ça, et je peux vous promettre qu’elle les combat farouchement ! Elle s’y est déjà appliqué lors de ses différentes expériences professionnelles, notamment lors d’un poste chez SOS femmes. Mais Louise c’est aussi un p’tit bout d’artiste : photo, peinture, couture… sa créativité ne demande qu’à s’exprimer !

Enfin voilà quoi, Louise c’est tout ça et plein d’autre choses encore, un véritable ouragan qui vous fait aller de l’avant. Elle aime la vie, elle aime les gens et ça se voit !

4 Commentaires
  1. Répondre

    Sista Sa

    12 février 2017

    Et moi je parle des deux, en même temps:
    Un élan de Liberté auprès de vous 2, et un soupçon de regret de pas pouvoir continuer avec vous… Mais la suite est proche , j’en suis sûr!
    On se retrouve bientôt pour frissonner ensemble!

    • Répondre

      Louise & Romain

      14 février 2017

      La suite est proche, trèèèèès proche !! Merci ma poulette pour ce doux message. Vous manquez les chicos lokos, depuis que vous êtes partis, je ne frissonne quasiment plus… A la revoyure les ami.e.s, bientôt ! <3

  2. Répondre

    Stan

    6 mai 2016

    Sanni tu as oublié tes aventures dans le parc du W Niger. Bah content que tu aies rencontré une Energie(Lou) qui équilibre la tienne. Bon vent et si votre tour du monde passe par l’Afrique de l’Ouest, faites moi signe. Je serai toujours dispo à pousser ton navire au large.
    SCHUUUSSS

    • Répondre

      Romain

      2 août 2017

      Hey Stan ! Oh que non je n’ai pas oublié le Bénin ! Cela fait presque 10 ans, mais il n’a pas dû se passer une journée depuis sans que mes pensées se tournent vers cette Afrique que j’aime tant. Le Bénin a amorcé un gros virage dans ma vie et dans les choix qui en ont découlé. Ce voyage, dont tu as été l’un des principaux piliers, à contribué en grande partie à construire ce que je suis devenu aujourd’hui. J’ai fait du chemin depuis, traversé pas mal de pays, mais le Bénin occupe une place très particulière dans ma vie et dans mes pensées, et tu peux être sûr que notre tour du monde va passer par chez toi mon ami ! On va gâter le coin fatigué ! Hâte de te revoir !

Laisser un commentaire